Jeudi 4 Septembre

Journée d'ouverture du CinéMouvant

 

Premières projections :
- Court-métrage : "Square Port Said" de Faouzi Boudjemai
- Film : "Azur et Asmar" de Michel Ocelot

 

 

Mercredi 3 Septembre

Arrivée à Ait Taleb Ouali

 

Nous étions six ménestrels, naufragés aux portes du désert, entre le Haut et le Moyen Atlas. Dans le creux de la vallée, un village, Ait Taleb Ouali. Le rire de ses enfants y est plus soyeux que le chant des oiseaux. A la vue des six acrobates qui posent leurs valises trop grosses et leurs sacs trop lourds, les visages des femmes et des hommes rayonnent. Le cortège avance dans la rue de terre cuite et très vite on s’installe, puis on se réuni pour parler de l’arc-en-ciel musical et cinématographique qui va bercer la vallée du Dadez pour les jours à venir. Ici, il semble que tout soit possible. Aziz tiens la barre de l’initiative, de la création et des rêves ; les plus fous espèrent un jour voir ici un cinéma populaire, une bibliothèque au bord de la route et peut-être quelques femmes à la tête d’un théâtre.

 

C’est parce qu’ils veulent, qu’ils y croient et qu’ils le chantent que ça marche, qu’on avance et que dès demain les dessins en mouvement d’un Azur et Asmar feront danser les émotions des plus petits et des plus grands.

 

Autour de la table de réunion, tous les enfants du village se sont groupés autour des ingénieurs des rêves qui discutent, point par point, du programme enchanté. D’un côté les six fous furieux de la vie et de l’autre les sages magiciens qui traduisent d’un amazigh mélodieux à tous ceux qui ne connaissent pas le français. Les deux groupes ne font plus qu’un, chacun se remercie et se remercie encore… Le nuit va tomber et c’est à petit pas que la foule se disperse ; on discute, encore, partout, on avance doucement, jusqu’à cette petite épicerie de fortune qui, comme de part et d’autres de l’Orient au Maghreb, vend tout et n’importe quoi.

 

Au soir, les six naufragés iront dîner auprès de celui qui s’appelle Aziz et dont le prénom parcourt les rues ocres et caillouteuses. La chaleur du cœur de ceux d’ici, les sourires, les mains serrées et les embrassades resteront à jamais gravé dans le cœur des six qui partent se coucher.

McN

Vendredi 5 Septembre

Kung Fu & vidéo-concert Holy Mud

 

Programme de la soirée :

- Spectacle Kung Fu

- Holy-Mud,un vidéo-concert de Simon Le Vigouroux, Guillaume Tahon, Erwan Babin et Florian Stephant

 

 

Au soleil couchant, après le spectacle de Kung-Fu dans la cour, on réinstalle vite le son, la vidéo, les tapis pour les spectateurs. Ils entrent. Nombreux, très nombreux, par groupes d'enfants bruyants et de femmes curieuses. Notre public, d'ici et là-bas.

La tension monte.

Un dernier mot, un généreux verre de thé, mon cou me fait mal et ma tête me lance péniblement.

Le thé est bienfaiteur. On ferme les yeux.

 

D'un coup on dit 'yallah', les lumière s'éteignent, le silence se fait et Simon froisse sa feuille d'aluminium devant un micro, je l'enregistre, le ralentit, le transforme, et le processeur le découpe en millions de petits grains qu'il ré-agence et recolle à toute vitesse, générant des sons nouveaux, tandis que Simon place une aiguille à tricoter entre les cordes, la remue, et en sort un frémissement somptueux, lent, qui s'étire et se pose comme un coléoptère géant sur ma nappe de bruits étranges.

Les calques rouges, jaunes, verts de la Bretagne se sont déployés sur l'écran, un poulet rôti ondule lentement en gros plan, et les tomates commencent leur grand ballet sur un marché des côtes d'Armor ; d'un coup on décolle et atterrit à Marrakech.

Le silence continue.

Le public observe.

La musique apparaît spontanément dans l'image, avec ce miroir fascinant que sont les quatre cent paires d'yeux qui se laissent aller à l'expérience.

G.

Samedi 6 Septembre

Atelier Dessin, Rencontres Musicales & Soirée Concerts 

 

Programme de la soirée :

 

AHIDOUS

ASSAFOU

Poème de RACHIDA ZAHIM

Théâtre

LES INVITEURES

OURAMI WALID

STYLE DADES + AFREUBYTE

TASSOUTA

BOURRI

IMLALNE BALHW

 

Lundi 1er Septembre

Marrakech

 

Le bureau de Save Cinema In Marocco est installé dans l'ancien (et désormais nouveau!) Théâtre Petit Palace de Marrakech, et se partage avec le chantier de réhabilitation du lieu, un groupe de musique et danse africaine qui répète, les gens qui viennent voir ce lieu qui renaît, avec une nouvelle énergie et une programmation culturelle moderne, et Guillaume et Clément qui s'attaquent aux préparatifs de la descente vers le sud, Ouarzazate, Aït Taleb, les portes du Désert...

G.

 

Dimanche 31 Août

Sur la route

 

Lorsque le bateau est parti d'Algésiras, après la traversée de ce désert plantés de milliers de milliers d'oliviers que semble être l'Espagne pour celui qui la traverse du nord au sud, lorsqu'il a mit toute la puissance de son moteur à traverser le détroit, on a enfin senti toute la distance qu'on mettait avec l'Europe, et l'émotion palpitante d'arriver sur un autre continent ! Et au premier pied au Maroc tout a pris un autre sens : le passage des douanes se fait dans la furie et la désorganisation mais le temps après n'est que discussions, échanges d'invitations, de bons plans, de nouvelles.

 

Au coucher du soleil, un quelque chose d'indéfinissable et sensible a changé, est-ce dans la tombée bleue de la nuit ou dans l'orange simplicité des lumières des petites maisons, ou encore dans leur façon de s'accrocher au flanc des collines ?

 

Et nous arrivons à Marrakech sans heurts, dans cette Afrique qui nous accueille maternellement chez elle, mais à 5h elle dort et ne nous offre que ces yeux embués, dans une chaleur calme qui contraste avec nos pires fantasmes (48° ! 55°! j'te jure !) et le taxi nous conduit chez Tarik qui nous accueille courageusement... Sommeil partagé avec les sons de la ville qui palpite doucement : cris d'un passant, rares oiseaux, une moto...

G.

 

 

 

Enfants
Enfants

Festival CinéMouvant

press to zoom
Femme et son enfant
Femme et son enfant

Festival CinéMouvant

press to zoom
Femme
Femme

Festival CinéMouvant

press to zoom
Enfant
Enfant

Festival CinéMouvant

press to zoom
Salle de projection
Salle de projection

Festival CinéMouvant

press to zoom
Salle de projection
Salle de projection

Festival CinéMouvant

press to zoom
Aziz, Président de "Ici et Là-bas"
Aziz, Président de "Ici et Là-bas"

Festival CinéMouvant

press to zoom
Mohamed - Membre de "Ici et Là-bas"
Mohamed - Membre de "Ici et Là-bas"

Festival CinéMouvant

press to zoom

Festival CinéMouvant

press to zoom
1/3
Interview Dades 24 - Soirée Concerts
Interview Dades 24 - Soirée Concerts
press to zoom
Interview Dades 24 - Soirée Concerts
Interview Dades 24 - Soirée Concerts
press to zoom
Style Dades & AffreuByte
Style Dades & AffreuByte

Soirée Concerts

press to zoom
Style Dades & AffreuByte
Style Dades & AffreuByte

Soirée Concerts

press to zoom
Soirée Concert
Soirée Concert
press to zoom
Soirée Concerts
Soirée Concerts
press to zoom
Soirée Concerts
Soirée Concerts
press to zoom
Soirée Concerts
Soirée Concerts
press to zoom
1/7
Spectacle Kung Fu
Spectacle Kung Fu
press to zoom
Spectacle Kung Fu
Spectacle Kung Fu
press to zoom
Spectacle Kung Fu
Spectacle Kung Fu
press to zoom
1/4

Lundi 8 septembre

Journée à Kalaa Mgouna

 

Projection de Films :

 

"Hétéropologie de l’Arpente", de Erwan Babin

"The Cameraman", de Buster Keaton

"Soudfa de awal", "Amchachad36", "Mayjran" de Awal Man

 

 

Dimanche 7 Septembre

Ateliers Vidéo et Son & Concerts

 

Programme de la soirée :

 

TAWADA

IMOUZAR

STYLE DADES

AHIDOUS

GROUPE WALID

 

Au réveil, paisible, la maison est presque déjà vide. Deux des naufragés sont partis faire jouer de leur vidéo et fond vert des enfants du village, tandis qu’un dernier est parti tirer quelques percutions et sonorités de petites mains non averties.  

 

Hier, ils étaient plus de six cents villageois à vibrer, à chanter, à sourire, à applaudir le concert qui n’en finissait plus. Des danses, des chants, des poèmes, des guitares, des banjos, des tambours, du théâtre… Hier encore, plus de cinquante enfants ont peint leurs rêves, leurs histoires, leurs amours pour en faire une fresque pleine de ce que les adultes tendent à perdre trop facilement.

 

Une énergie folle, un souffle nouveau, ici, aux portes du désert. Parce qu’on y croit, parce qu’ils y vont, parce que seule la force des petites associations locales, seule la force de chacun et chacune permettra à l’art et la culture d’être véritable source de développement.

 

Les six naufragés sont épuisés, les six naufragés sont sereins, les six naufragés iront dormir ce soir sur la terrasse, sous les étoiles, pour se dire et se redire encore qu’il ne faut cesser de souffler, sur ce monde, pour le pousser.

McN

Journée à Kalaa Mgouna
Journée à Kalaa Mgouna
press to zoom
Journée à Kalaa Mgouna
Journée à Kalaa Mgouna
press to zoom
Journée à Kalaa Mgouna
Journée à Kalaa Mgouna
press to zoom
1/5

Mardi 9 Septembre

Ateliers Vidéo & Son

Projection de films

 

Films :

 

« Les chiots », de Marie-Claire Neveu

« La mémoire morte », de Abdelssam Hamimid

« Amhdar », de Massoud El Yazidi

 

Enfants des ateliers
Enfants des ateliers
press to zoom
Rachida
Rachida

Association "Ici et Là Bas"

press to zoom
Plan D'action
Plan D'action

Association "Ici et Là Bas"

press to zoom
Enfants des ateliers
Enfants des ateliers
press to zoom
Aziz et Abdel
Aziz et Abdel

"Ici et Là-bas" et "AJSF"

press to zoom
1/7

Jeudi 11 Septembre

Clown, Clip & Concerts

 

Spectacle de Clown de "Tighrmatine n Dades" 

Tournage du Clip « Style Dadès »

Soirée multiculturelle

 

Programme de la soirée :

 

Speech du Président Aziz Boussayer

AHIDOUS

IKRAM EL OUARDI

STYLE MGOUNE

STYLE DADES

AZZA BAND

Théâtre

RACHIDA ZAHIM

MGOUNA LIFE

IMLALEN

BALHOUA

Soirée multiculturelle
Soirée multiculturelle
press to zoom
Concert Style Dades
Concert Style Dades
press to zoom
Concert Style Dades
Concert Style Dades
press to zoom
Soirée multiculturelle
Soirée multiculturelle
press to zoom
Soirée multiculturelle
Soirée multiculturelle
press to zoom
Ahidous
Ahidous
press to zoom
Ahidous
Ahidous
press to zoom
Ahidous
Ahidous
press to zoom
1/7

Vendredi 12 Septembre

 

 

Une leçon qui ne sort ni des livres, ni des contes, ni des dictionnaires. Quelques mots qui chamboulent et secouent les six naufragés du désert.

 

Un témoignage franc, un témoignage humble, qui rappelle que chacun est à redécouvrir ; que les couches de l’esprit y sont riches et multiples ; que l’autre est tout, que l’autre est soi.

 

Les visages sont nombreux, prénoms à retenir, des rides et des sourires. D’une humble franchise Aziz nous livre son histoire.

 

Il est impossible d’être seul ici. C’est assise sur un muret que les poignées de mains se serrent, que les « Salam » chantent, que les « Labess » résonnent. Ce n’est ni mieux, ni mauvais ; c’est juste calme et reposant. Il est impossible d’être seul ici. Parce que les attentions sont aussi nombreuses que les roses de la vallée, le respect du cœur et du corps n’en n’est que transcendé. Et pourtant, à la nuit tombée, au cœur du festival, hommes et femmes seront séparés. Ce n’est ni mieux, ni mauvais ; mais je n’oublierai jamais que la joie de danser aux mains d’hommes et de femmes fait de mon pays un lieu où je reviendrai.

 

Ce soir, le vent du désert vient souffler la vallée. La chaleur est tombée. Un petit, tout petit, marche à petit pas et d’un geste minime embrasse mes quelques doigts pour repartir doucement vers sa maman qui attend sur le chemin d’à côté. Quelques secondes, il disparaît et le silence tombe sur les murs ocres et dorés. 

 

McN

Dimanche 14 Septembre

Journée à Boumalne Dades

Ateliers Vidéo et Son / Atelier « Holy Mud » & Films

 

Films :

 

« Crevette » de Sophie Galibert

« Amoult » de l’Association Chorouq Bomaln Dades

« Les Cailloux » des ateliers vidéo

« Night of the dancing trolleys » des Froh Faire

« Docteur Crazy Simon » des ateliers vidéo et son

« Your face » de Bill Plymton

Clips de Abdel Jalil

Projection Courts-Métrages
Projection Courts-Métrages
press to zoom
Projection Courts-Métrages
Projection Courts-Métrages
press to zoom
Atelier Son
Atelier Son
press to zoom
Atelier Son
Atelier Son
press to zoom
Atelier Son
Atelier Son
press to zoom
Atelier Son
Atelier Son
press to zoom
Atelier Son
Atelier Son
press to zoom
Atelier Vidéo
Atelier Vidéo
press to zoom
1/4

 

Membres et Bénévoles de l’Association « Ici et Là-Bas pour le développement »

 

Boussayer Abdelaziz - El Hsnaoui Omar - El Hsnaoui Abdelaziz - El Hsnaoui Chadia - Messaidi Mahjouba - Messaidi Achraf - Messaoudi El Houcine - Messaoudi Redouane - Messaoudi Khadija - Najim Abdennabiye - Najim Mustapha - Ait Ali Hayate - Ait Ali Rqia - Rami Mohamed - Rami Fatima - Ikhalf Jawad - Ikhalf Nassira - Ikhalf El Yazid - Tabali Lahcen - Fadili Youness - Rhaoui Lobna - Rachidi Ilyass - Zahim Rachida - Zahim Nawal - Zahim Mohamed - Zahim Ismail - El Hamri Mohamed - EL Hamidi Abdessalam - Bijji Driss- Harrouch Abdelkarim - Faska Said - Ait Ichou Ahmed - Bouargiouane Jamal - Khaddouchi Lahcen - Lamine Ayoub - Naimi Lahcen - Acimi Dounia - Acimi Mohamed - Drai Fouad - Boussayer Abdelatif

 

 

Journal de Bord

 

 

Lundi 15 Septembre

Tournage du film "Yiwss n Tfonaste", Holy Mud 2 & Projections

 

Films :

 

« Abelkarim » des FrohFaire

Clip Style Dades des ateliers vidéo

TimeLaps de Clément Oña

Clip de Goulven Ka

DiapoAFrica de Clément Onâ

Projection
Projection
press to zoom
Projection
Projection
press to zoom
Holy Mud 2
Holy Mud 2
press to zoom
1/7

Mercredi 10 Septembre

Ateliers Vidéo et Son

Kung Fu, Restitution des ateliers & Projection de films

 

Restitution des ateliers :

"Les ateliers du Docteur Crazy Simon"

"Keaton Ateliers"

"Les Cailloux"

"Kill the princess"

 

Films :

"Bonjour la rumeur” de Hamid Kamis

"Home sweet home" des Froh Faire

"Gisèle kerosene” de Jan Kounen